Dernière actualisation : mardi 7 avril 2020
 
 

NOUVELLES RESTRICTIONS PREVENTIVES

 

Le ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas suit les conseils du ministère de la Santé et d'autres agences gouvernementales concernant le plan de préparation et de réponse au COVID-19.

Les patients sont isolés en quarantaine conformément aux directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de celles des centres de prévention sanitaire.

Compte tenu des préoccupations croissantes en matière de santé publique et pour protéger la santé et le bien-être de la population des Bahamas, le Premier ministre, le Dr Hubert Minnis, a annoncé la promulgation d'un décret d'urgence supplémentaire.
De nouveaux pouvoirs et règlements d'urgence sont appliqués en vertu de cette ordonnance pour empêcher la propagation du COVID-19 jusqu’à nouvel ordre.

● Aucun visiteur n'est autorisé à entrer et à débarquer aux Bahamas pour quelque raison que ce soit, y compris pour le transit.

● Tous les aéroports, y compris les aéroports privés sont fermés à tous les vols internationaux et domestiques, sauf autorisation écrite de l’autorité compétente

● Tous les ports maritimes sont fermés aux transports maritimes régionaux et internationaux et à la navigation privée (sauf vols ou navires sortants, vols ou navires de fret, vols commerciaux, vols médicaux d'urgence ou vols d'urgence approuvés par l'autorité de l'aviation civile).

● Tous les visiteurs internationaux se trouvant actuellement aux Bahamas le seront pour une période indéterminée.

● Il est interdit de proposer à la location ou de chercher à voyager sur un bateau postal, naviguant entre les îles, sauf pour le transport de fret ; ou le transport maritime commercial privé entre les îles.

● Tous les résidents seront soumis à un couvre-feu de 24 heures et devront rester à la maison pour éviter tout contact avec l'extérieur, sauf pour ceux qui ont été considérés comme des travailleurs essentiels, ou qui ont une autorisation spéciale du commissaire de police.

● Les résidents peuvent quitter leur domicile pour des déplacements essentiels chez le médecin, à l'épicerie, à la banque, à la pharmacie ou pour faire le plein de carburant ; ainsi que pour faire de l'exercice en plein air, sans dépasser une heure et demie par jour entre 5 heures et 21 heures.

● Des distances sociales d'au moins 1,80 m doivent être respectées à tout moment en dehors du domicile.

● Toutes les plages publiques, les marchés et les quais seront fermés, et aucun véhicule n'est autorisé sur les voies publiques ou privées dans un but autre que celui indiqué ci-dessus.

Les Bahamas effectuent des tests pour détecter le COVID-19 et mettent en place activement plusieurs mesures utilisées à l'échelle mondiale pour contrôler les visiteurs et les résidents. Des questionnaires sur la santé des voyageurs et un protocole de dépistage sont utilisés dans les ports, les hôtels et les résidences locatives pour identifier les personnes qui pourraient avoir besoin d'une surveillance ou d'un traitement. En outre, tous les ressortissants et résidents bahaméens qui rentrent aux Bahamas en provenance d'un des pays soumis à des restrictions, ou d'une des zones où l'infection et la propagation des communautés sont présentes, seront mis en quarantaine ou placés en isolement à leur arrivée. Ils devront suivre les protocoles du ministère de la Santé.

Des campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale rappellent continuellement au public les pratiques d'hygiène de base qui peuvent être utilisées pour prévenir la propagation du virus, notamment le lavage fréquent et approprié des mains, l'utilisation de désinfectants pour les mains, la désinfection fréquente des surfaces et l'évitement de tout contact étroit avec les personnes présentant des signes de maladie respiratoire.

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail à info@bahamas.fr ou par téléphone au +33 1 45 26 62 62

 
 
lundi 30 mars 2020

 

NOUVELLES RESTRICTIONS PREVENTIVES

 

Le ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas suit les conseils du ministère de la Santé et d'autres agences gouvernementales concernant le plan de préparation et de réponse au COVID-19.
À l'heure actuelle, 12 cas de coronavirus ont été confirmés à Nassau et 2 sur l’Ile de Grand Bahama. Les patients sont isolés en quarantaine conformément aux directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de celles des centres de prévention sanitaire.
Aucun décès n’est avéré à ce jour sur le territoire des Bahamas.

Compte tenu des préoccupations croissantes en matière de santé publique et pour protéger la santé et le bien-être de la population des Bahamas, le Premier ministre, le Dr Hubert Minnis, a annoncé la promulgation d'un décret d'urgence supplémentaire.
De nouveaux pouvoirs et règlements d'urgence sont appliqués en vertu de cette ordonnance pour empêcher la propagation du COVID-19, à compter du mardi 24 mars, 9h, et jusqu’au mercredi 8 avril 2020, 9h, sauf indication contraire.

● Aucun visiteur n'est autorisé à entrer et à débarquer aux Bahamas pour quelque raison que ce soit, y compris pour le transit.

● Tous les aéroports, y compris les aéroports privés seront fermés aux vols internationaux et domestiques, sauf autorisation écrite de l'autorité compétente.

● Tous les ports maritimes sont fermés aux transports maritimes régionaux et internationaux et à la navigation privée (sauf vols ou navires sortants, vols ou navires de fret, vols commerciaux, vols médicaux d'urgence ou vols d'urgence approuvés par l'autorité de l'aviation civile).

● Tous les visiteurs internationaux se trouvant actuellement aux Bahamas sont priés de prendre immédiatement contact avec leur compagnie aérienne pour organiser leur voyage afin de rentrer chez eux en toute sécurité. Ceux qui choisissent de rester aux Bahamas doivent se préparer à le faire pour une période indéterminée.

● Il est interdit de proposer à la location ou de chercher à voyager sur un bateau postal, naviguant entre les îles, sauf pour le transport de fret ; ou le transport maritime commercial privé entre les îles.

● Tous les résidents seront soumis à un couvre-feu de 24 heures et devront rester à la maison pour éviter tout contact avec l'extérieur, sauf pour ceux qui ont été considérés comme des travailleurs essentiels, ou qui ont une autorisation spéciale du commissaire de police.

● Les résidents peuvent quitter leur domicile pour des déplacements essentiels chez le médecin, à l'épicerie, à la banque, à la pharmacie ou pour faire le plein de carburant ; ainsi que pour faire de l'exercice en plein air, sans dépasser une heure et demie par jour entre 5 heures et 21 heures.

● Des distances sociales d'au moins 1,80 m doivent être respectées à tout moment en dehors du domicile.

● Toutes les plages publiques, les marchés et les quais seront fermés, et aucun véhicule n'est autorisé sur les voies publiques ou privées dans un but autre que celui indiqué ci-dessus.

Les Bahamas effectuent des tests pour détecter le COVID-19 et mettent en place activement plusieurs mesures utilisées à l'échelle mondiale pour contrôler les visiteurs et les résidents. Des questionnaires sur la santé des voyageurs et un protocole de dépistage sont utilisés dans les ports, les hôtels et les résidences locatives pour identifier les personnes qui pourraient avoir besoin d'une surveillance ou d'un traitement. En outre, tous les ressortissants et résidents bahaméens qui rentrent aux Bahamas en provenance d'un des pays soumis à des restrictions, ou d'une des zones où l'infection et la propagation des communautés sont présentes, seront mis en quarantaine ou placés en isolement à leur arrivée. Ils devront suivre les protocoles du ministère de la Santé.

Des campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale rappellent continuellement au public les pratiques d'hygiène de base qui peuvent être utilisées pour prévenir la propagation du virus, notamment le lavage fréquent et approprié des mains, l'utilisation de désinfectants pour les mains, la désinfection fréquente des surfaces et l'évitement de tout contact étroit avec les personnes présentant des signes de maladie respiratoire.

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail à info@bahamas.fr ou par téléphone au +33 1 45 26 62 62

 

 

Vendredi 20 mars 2020

NOUVELLES RESTRICTIONS PREVENTIVES

 

 

Le ministère du Tourisme et de l'Aviation des Bahamas suit les conseils du ministère de la Santé et d'autres agences gouvernementales concernant le plan de préparation et de réponse au COVID-19.
À l'heure actuelle, 4 cas de coronavirus ont été confirmés à Nassau et 1 sur l’Ile de Grand Bahama. Les patients sont isolés en quarantaine conformément aux directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de celles des centres de prévention sanitaire.
Aucun décès n’est avéré à ce jour sur le territoire des Bahamas.

Compte tenu des préoccupations croissantes en matière de santé publique et pour protéger la santé et le bien-être de la population des Bahamas, le Premier ministre, le Dr Hubert Minnis, a annoncé la promulgation d'un décret d'urgence supplémentaire.
De nouveaux pouvoirs et règlements d'urgence seront appliqués en vertu de cette ordonnance pour empêcher la propagation du COVID-19, à compter du mardi 24 mars, 9h, et jusqu’au mardi 31 mars 2020, 9h, sauf indication contraire.

● Aucun visiteur n'est autorisé à entrer et à débarquer aux Bahamas pour quelque raison que ce soit, y compris pour le transit.

● Tous les aéroports, y compris les aéroports privés seront fermés aux vols internationaux entrants, sauf autorisation écrite de l'autorité compétente.

● Tous les ports maritimes sont fermés aux transports maritimes régionaux et internationaux et à la navigation privée (sauf vols ou navires sortants, vols ou navires de fret, vols commerciaux, vols médicaux d'urgence ou vols d'urgence approuvés par l'autorité de l'aviation civile).

● Tous les visiteurs internationaux se trouvant actuellement aux Bahamas sont priés de prendre immédiatement contact avec leur compagnie aérienne pour organiser leur voyage afin de rentrer chez eux en toute sécurité. Ceux qui choisissent de rester aux Bahamas doivent se préparer à le faire pour une période indéterminée.

● Il est interdit de proposer à la location ou de chercher à voyager sur un bateau postal, naviguant entre les îles, sauf pour le transport de fret ; ou le transport maritime commercial privé entre les îles.

● Tous les résidents seront soumis à un couvre-feu de 24 heures et devront rester à la maison pour éviter tout contact avec l'extérieur, sauf pour ceux qui ont été considérés comme des travailleurs essentiels, ou qui ont une autorisation spéciale du commissaire de police.

● Les résidents peuvent quitter leur domicile pour des déplacements essentiels chez le médecin, à l'épicerie, à la banque, à la pharmacie ou pour faire le plein de carburant ; ainsi que pour faire de l'exercice en plein air, sans dépasser une heure et demie par jour entre 5 heures et 21 heures.

● Des distances sociales d'au moins 1,80 m doivent être respectées à tout moment en dehors du domicile.

● Toutes les plages publiques, les marchés et les quais seront fermés, et aucun véhicule n'est autorisé sur les voies publiques ou privées dans un but autre que celui indiqué ci-dessus.

Les Bahamas effectuent des tests pour détecter le COVID-19 et mettent en place activement plusieurs mesures utilisées à l'échelle mondiale pour contrôler les visiteurs et les résidents. Des questionnaires sur la santé des voyageurs et un protocole de dépistage sont utilisés dans les ports, les hôtels et les résidences locatives pour identifier les personnes qui pourraient avoir besoin d'une surveillance ou d'un traitement. En outre, tous les ressortissants et résidents bahaméens qui rentrent aux Bahamas en provenance d'un des pays soumis à des restrictions, ou d'une des zones où l'infection et la propagation des communautés sont présentes, seront mis en quarantaine ou placés en isolement à leur arrivée. Ils devront suivre les protocoles du ministère de la Santé.

Des campagnes de sensibilisation à l’échelle nationale rappellent continuellement au public les pratiques d'hygiène de base qui peuvent être utilisées pour prévenir la propagation du virus, notamment le lavage fréquent et approprié des mains, l'utilisation de désinfectants pour les mains, la désinfection fréquente des surfaces et l'évitement de tout contact étroit avec les personnes présentant des signes de maladie respiratoire.

 

Vendredi 20 mars 2020

MISE A JOUR DES CONDITIONS D’ENTREE 

 

 

Le Ministère de la Santé des Bahamas travaille en étroite collaboration avec toutes les agences gouvernementales concernées sur l’ensemble de la destination pour exécuter le plan national de préparation et de réponse des Bahamas au COVID-19. 

À l'heure actuelle, quelques premiers cas de coronavirus ont été confirmés à Nassau uniquement. Les patients ont été isolé en quarantaine, conformément aux directives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

Compte tenu des préoccupations croissantes en matière de santé publique et pour protéger la santé et le bien-être de la population des Bahamas, de nouvelles restrictions de voyage seront effectives à compter du jeudi 19 mars.

Les ressortissants étrangers et les personnes ayant voyagé au cours des 20 derniers jours en provenance du Royaume-Uni, de l'Irlande et de l'Europe se verront interdire l'entrée aux Bahamas, pour une période de 30 jours à compter du 19 mars, en plus des restrictions déjà en place pour la Chine, l'Iran, l'Italie et la Corée du Sud. Cette liste de pays à accès restreint sera constamment surveillée et mise à jour si nécessaire.

Les Bahamas effectuent des tests pour détecter le COVID-19 et mettent en place activement plusieurs mesures utilisées à l'échelle mondiale pour contrôler les visiteurs et les résidents. Des questionnaires sur la santé des voyageurs et un protocole de dépistage sont utilisés dans les ports, les hôtels et les résidences locatives pour identifier les personnes qui pourraient avoir besoin d'une surveillance ou d'un traitement. En outre, tous les ressortissants et résidents bahaméens qui rentrent aux Bahamas en provenance d'un des pays soumis à des restrictions, ou d'une des zones où l'infection et la propagation des communautés sont présentes, seront mis en quarantaine ou placés en isolement à leur arrivée. Ils devront suivre les protocoles du ministère de la Santé.
Des campagnes de sensibilisation rappellent continuellement au public les pratiques d'hygiène de base qui peuvent être utilisées pour prévenir la propagation du virus, notamment le lavage fréquent et approprié des mains, l'utilisation de désinfectants pour les mains, la désinfection fréquente des surfaces et l'évitement de tout contact étroit avec les personnes présentant des signes de maladie respiratoire.